UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pic de pollution

Dernière info du site le Parien à 17h43. La mesure n'est pas reconduite mardi 18.

 

C'est enfin décidé, en île de France la circulation alternée est instituée à partir de lundi.

Il a fallu une semaine de grisaille qui nous a gâché le beau temps, pour que les gouvernants réagissent.

La première réaction parisienne fut la gratuité des « Velib », alors que l'effort physique était déconseillé en favorisant l'absorption des particules. Puis la gratuité des transports en commun ce qui est limite un vendredi de fin des retours des vacances, et de départ en week-end. Donc les choses deviennent sérieuses à partir de lundi.

Lundi 17 mars seuls les numéros de plaques impairs permettront aux automobilistes franciliens de rouler sans se faire intercepter par les forces de l’ordre ou « capter » par les caméras. A Paris et dans les 3 départements de la petite couronne 92, 93, 94. Donc même nous du 77 si nous allons sur Paris.

Cette mesure pourra être prolongée mardi, selon les conditions constatées lundi. Il serait normal que pour être alternée elle dure au moins deux jours. Ce sera plus difficile mercredi où les déplacements pour les activités parents-enfants risquent d'être perturbées. Enfin on nous dit maintenant que les vents d'est nous apportent des pollutions d'europe centrale, Allemagne, Pologne notamment là où pour baisser la dépendance énergétique au nucléaire, les mines de charbon et lignite sont remises en exploitation, avec la pollution liée à ces combustions.

Voir le détail des mesures sur le site du Parisien.

Cygne, eau

Est-ce un hasard, ou également un pic de pollution pour les cygnes qui avaient fait le déplacement du Canal pour gagner le tout nouveau bassin 26B de l’Aulnoye, ils sont retournés au canal.

 

évacuation compostEn fait le bassin s’est brusquement troublé et s’est couvert d’algues. Est-ce volontaire ? L’arrivée d’eau du rû est interrompue, y a-t-il eu un contrôle de qualité de l’eau ? Le fait que les rejets des bassins de décantation du compost situés en amont soient plus importants que le flux normal venant du bassin de la Dhuis est -il la source de ces apports trop riches en matières organiques.

algues, pollution

 

 Notre zone de campagne, a aussi ses pollutions.

 

 

Les commentaires sont fermés.