UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Evasion fiscale et travailleur déplacé

L'évasion fiscale, est toute relative. Tous la critique, se récrient et la nient, mais chacun l'organise soigneusement. A toute évasion fiscale, correspond un avantage fiscal consenti par un tiers ou un intérêt à recevoir.

A preuve le dernier discours de notre Président à l'adresse des investisseurs étrangers invités ce lundi à une conférence bidule, nouveau comité des temps gagnés.

Après avoir dénoncé le dénigrement et la surenchère que faisait le maire de Londres, on propose un "bonus d'accueil de 25 kilos d'Euros, qu'est-ce pour une start-up qui lève 1 million de dollars en quelques heures en Californie? mais n'est-ce pas un signal anti-europe? qu'est-ce qu'un rescrit du fisc?  Une façon de valider l'usage de "niches fiscales" mais alors les citoyens, les communes et notre grand investisseur local Eurodisney, n'auraient-ils pas du être couverts par un rescrit? Celui du pacte de la Convention Disney, des ressources, des garanties, et un contrat de ville nouvelle avec 30 000 habitants à horizon 2017? Avec de grands espaces verts, de belles protections. Ne devrait t'on pas tout simplement respecter une parole donnée?

Mais Disney à négocié mieux, une baisse de tva sur les parcs de loisirs, des baisses de bases pour le foncier, des renégociations de garantie bancaire. Alors les taux sont montés, la TP, les Ordures Ménagères, les taxes de mutations, etc... le patron de Disney était-il dans le groupe invité à l'Elysée?

lafreminetteEt la captation fiscale se loge dans des petits interstices: par exemple l'entreprise de compostage de "Chalifert", se trouve-elle réellement à Chalifert qui justifie son affectation? son adresse? chemin de St Eloi, mais l'entrée et la sortie des camions se fait par le chemin rural de Coupvray, la surface exploitée est totalement sur Coupvray, donc une évasion fiscale jamais réclamée par le SAN. Pourquoi, pas propre? 

 

Heureusement ces grands chantiers, ces nouveaux logements, dynamisent notre activité, nous fournissent de l'emploi, voyons de près.

Qui n'a constaté que les ouvriers qui ont construit pour CFH le premier immeuble de Coupvray, "l'îlot St Pierre" étaient des migrants des pays de l'est. (Sauf les "patrons qui roulent en voitures allemandes!)

bep 23 acces difficile.JPG

Les salariés des entreprises qui "construisent pour l'EPAFrance les bassins, ne peuvent nous parler que difficilement en français. Les conducteurs des engins qui déroulent le "barreau" Magny-Esbly ,le prolongement de l'avenue Robert Schumann, entreposent sur les terrains de l'Epa chemin st Eloi des limons qui serviront au remblai pour le rond point, travail sous-traité et exécuté par une noria de camions.

Qui ne respestent pas le code de la route:

compost,rn34,bassins

 

Alors des investissements pour l'emploi ou une autre dérive de l'évasion fiscale et sociale? Il en est question aujourd'hui à l'Assemblée, on parlera des travailleurs déplacés mais ce sont les maître d'oeuvre qui sont en cause, tiens justement mais quelle sanction pour eux? Qui surveille un chantier qui se termine une fois encore dans la joie autour d'un feu? comme ici et envoie ses fumées plastifiées sur la zone commerciale de l'Aulnoye.compost,rn34,bassins, dechet de chantier

  

 

 

Commentaires

  • Et oui ; on comprend mieux pourquoi le grand patronat est pour l'immigration de masse alors que c'est une thématique de gauche !

  • Une bonne partie des ouvriers de l'ilôt St Pierre étaient portugais. On en retrouve aussi parmi les ouvriers qui refont nos rues et trottoirs.

    Avec la crise dans leur pays, au moins aussi égale que la Grèce, mais moins médiatique, ils sont devenus moins chers que les travailleurs de l'est d'autant plus qu'il existe une diaspora portugaise importante en IDF pour les accueillir.

  • Miquet a "négocié" des baisses de leurs impôts locaux que la mairie de Coupvray a compensé par des augmentations pour les cupressiens.

    Curieusement la mairie a été très discrète sur cette affaire (refusant de nommer cet "important contribuable") après nous avoir fait miroiter les retombées fiscales pour la commune et réaliser des investissements dispendieux (éclairage à gogo, ferme du château, chateau, Piscine, Parc des sports, .....) que nous devons payer seuls maintenant.

  • le problème des impots locaux de la déchetterie de Chalifert n'a rien à voir avec "l'évasion fiscale" mais de l'incompétence de nos élus locaux, Coupvray et SAN, qui depuis plusieurs mandants n'ont jamais réclamé ces impots à la déchetterie.

  • Bonjour "Alfred", le cas de ces impôts a été posé à plusieurs reprises, au sous-préfet, au président du SAN (ce fut d'ailleurs la fameuse crise de boycot des élections cantonales qui fut mal interprétée par le président du SAN, alors que ce n'était dirigé que contre les contrôles de la Drire non diligentés par la préfecture). Ces impôts ne concernet que le SAN (Taxe Professionnelle) il n'y a pas de foncier puisque c'est une zone agricole inconstructible.

  • Merci pour cette lecture a^pprofondie, et ces commentaires. Pas sûr que les élus municipaux nous lisent et soient capables de te répondre. Qui connait bien ces dossiers, maintenant que Bentz est parti, le DGS renvoyé, Barbier écarté, c'est à lui qu'il faut poser la question. Par contre le SAN (voir le site avenir du val d'europe) réclame toujours que Coupvray augmente ses impôts.

Les commentaires sont fermés.